Une réaction commune suite à une infestation de punaises de lit.

La réaction la plus commune lorsqu’on se rend compte que l’on est infesté de punaises de lit chez soi est de se débarrasser de son matelas et de son sommier et de tout un tas d’autres meubles et objets qui suscitent la suspicion.

La plupart du temps, sous l’effet de la panique les meubles et objets sont entreposés à la hâte dans la rue voir dans la cour de son immeuble. Les plus courageux iront les déposer à la déchetterie la plus proche.

Matelas infestés de punaises de lit dans la rue

Photo par soundfromwayout

Comment ne pas aggraver une infestation de punaises de lit.

Tout ceci demande tout de même de procéder de manière à ne pas répandre l’infestation. Le plus simple est tout simplement d’emballer hermétiquement tout objet ou meuble jeté dans des sacs poubelles bien fermés avec du scotch et d’y coller une feuille indiquant que le sac peut contenir des punaises de lit. Pour les matelas et sommiers, il possible de les enrouler dans des sacs poubelles découpés et de fermer le tout avec du scotch.

Le mieux est tout de même de jeter les sommiers et matelas après qu’ils aient été traités par un professionnel de la désinsectisation.

Toutes ces précautions pour ne pas répandre l’infestation auprès de vos voisins, concitoyens et vous-mêmes !

Le phénomène des punaises de lit n’est pas suffisamment reconnu en France.

Il faut savoir qu’en France, le phénomène des punaises de lit n’est pas suffisamment reconnu par les autorités publiques et donc aucune procédure particulière n’est prévue. Cependant, normalement la mairie (du moins dans les grandes villes comme à Paris) doit pouvoir procéder à l’enlèvement des encombrants. La procédure demande d’entreposer les meubles devant la porte de son immeuble sur la voie publique et d’informer le service de la mairie du moment où ils pourront procéder à l’enlèvement. Il vaut mieux faire la demande au téléphone en les informant du fait que les encombrants ont été traités ou non par un désinsectiseur.

Jetez avec grande précaution.

J’aimerais tant ne plus croiser tous ces matelas, canapé-lits et sommiers jetés tels quels dans les rues sans précaution ni indications particulières, surtout lorsqu’en y regardant de plus près on aperçoit clairement des traces de punaises de lit, car on sait à quoi ça ressemble. On sait tous que beaucoup de choses sont récupérées dans la rue par les gens et donc ré-introduits chez les particuliers et puis pensez aux sans-abris qui vont récupérer le matelas infesté qui parait si neuf et douillet mais qui va lui réserver bien des désagréments inattendus.

Pour le modèle de feuille à apposer sur les sacs et objets jetés contenant des punaises de lit, je vous invite à utiliser mon modèle ci-dessous :