Le cas des punaises de lit à Draguignan en août 2011

Où en sommes-nous avec les punaises de lit en France ?

Le cas des punaises de lit à Draguignan exposé dans les médias en août 2011 pose quelques questions intéressantes sur où sommes-nous avec les punaises de lit en France.

Draguignan, ville au climat méditerranéen du département du Var (région Provence-Alpes-Côte d’Azur) est apparement envahie par les punaises de lit cet été 2011 selon les dires de quelques médias qui rapportent l’information depuis plusieurs jours.

Il y a d’abord eut les journaux locaux : Varmatin #1 Varmatin#2 NiceMatin

Et puis ce mercredi 24 août 2011 France 3 en parle dans son journal télévisé : VidéoFrance3 ArticleFrance3

Pourtant, l’affluence touristique reste modeste dans cette petite ville d’environ 38 000 habitants par rapport à ses voisines de la Côte d’Azur et aucun facteur de risque particulier ne semble expliquer une invasion plus menaçante de punaises de lit qu’ailleurs. Etrangement, les habitants et la mairie semblent croire à une corrélation avec la crue meurtrière de juin 2010. Personnellement, je ne vois pas le rapport alors il faudra nous expliquer !

Soit il y a vraiment une situation particulière à Draguignan, à savoir laquelle, soit Draguignan n’a aucun facteur risque de plus que dans n’importe quelle autre ville de France et certainement beaucoup moins que dans celles où il y a une très forte affluence de voyageurs internationaux et c’est tout simplement que les médias du Var se sont dit que ça ferait un bon sujet à traiter parce que les habitants du centre ville se sont manifestés. On peut donc se poser la question de l’ampleur du problème de la punaise de lit dans toutes les villes de France. Est-il le même qu’à Draguignan? On peut se demander également pourquoi les médias traitent aussi peu le sujet des punaises de lit.

Concernant les autorités publiques, un indicateur intéressant sur le fait que les punaises de lit ne sont pas une priorité est le fait que pour le moment il n’a pas été démontré que les punaises de lit transportent et transmettent des maladies. Le traumatisme psychologique et financier des personnes touchées par le problème des punaises de lit ne semblerait donc pas suffisant pour déclencher un plan d’action prioritaire.

(Photo par Fabrice Terrasson)

Une question ?

Si vous souhaitez rentrer en contact avec un conseiller technico-commercial pour information complémentaire concernant votre problème d'infestation, deux possibilités :

3 Comments
  1. Reply
    NENEGIGI 4 septembre 2011 at 13 h 16 min

    Depuis quelques années mais surtout depuis 2010, la France, notre Pays, notre Patrie est attaquée!

    Assisterions-nous à la mise en place d’une guerre, par les USA, « Psychologique » sur les Peuples via les punaises de lit?

    Si j’en crois ce qui se passe « aux Amériques », surtout Latine à « Banlieues pauvres », et Canada, un véritable fléau s’est installé par une invasion des punaises de lit due « aux voyageurs ».
    Celles-ci s’étant considérablement développées depuis l’interdiction de nombreux insecticides/pesticides comme le DDT, par exemple.
    Cela m’interpelant dans cette interrogation : Pourquoi toujours autorisée en Afrique, utilisation en intérieur, dixit l’OMS?
    Le Paludisme serait il la seule raison?

    Le « Monde » entier, de toute couche sociale, semble atteint du simple squat SDF aux Hôtels de Luxe Cinq Etoiles en passant par le Chemin de Compostelle, emprunté par les pèlerins sans oublier les églises, dortoirs, logements universitaires, auberges de jeunesses, colonies de vacances, foyers, salle d’attente aériennes, résidences collectives, restaurants, appartements, trains couchettes.

    Un niveau social élevé n’étant pas un gage de non contamination !

    Et en France ? Quelle est la situation ?
    Les résultats d’une étude récente basée sur un questionnaire adressé aux dermatologues français, fait état de nombreux cas sur le territoire. D’autres études menées chez les sociétés de désinsectisation mettent en évidence, depuis 2005, un triplement voire plus des interventions contre cet insecte. Les villes de Paris, Lyon, Marseille, Toulon, Nice, Nîmes, Montpellier… n’échappent pas à la règle… Une étude interrégionale en cours depuis fin 2010 avec les entomologistes du C.H.U. de Nice, du C.H. du pays d’Aix et du CHU de Bobigny, a déjà révélé plusieurs infestations par punaises de lits dans des logements collectifs.
    Ce programme de recherche, établi sur 3 ans, a pour objectif de redéfinir les germes contenus dans les punaises de lits, d’établir une génétique des populations en France métropolitaine et d’étudier la résistance aux insecticides.

    Sur ce dernier paragraphe, comment pourrait-il en être autrement qu’aux USA, au Canada ?

    Que de temps perdu…

    Faut-il ajouter, une crise à une autre crise, à une autre crise…. ?

    Les attaques répétées pouvant entrainer de LA FATIGUE, DETRESSE, de la HONTE, de l’ANXIETE, de “renforcer” l’ISOLEMENT SOCIAL et STIGMATISATION.
    Par ailleurs sachant la fragilité de la santé mentale, qui est en augmentation, de nos nombreux concitoyens (chômage, faible revenu, précarité…) pouvant conduire à une DESORGANISATION PSYCHOLOGIQUE
    ….

    Ces constations médicales ne seraient elles pas déjà la cause de nombreux accidents de la vie (Au travail, sur la route, dans la rue, domestique…) ?

    Dans les revues, sites spécialisés surtout Canadien, une étude tendrait à prouver un lien entre les piqures des punaises de lit et le Staphylocoque doré.
    http://www.punaise.info/actualite-1/punaisesdelitporteusesdepathogenesresistantsauxanti-biotiquesdestaphylocoquesdoressarmetdesenterocoquesfaecalis)

    Sachant que ces « attaques » conduisent à un affaiblissement du corps dans la baisse, chez l’Homme, de son immunité, n’aurions nous pas là une explication de l’augmentation soudaine de la varicelle, de la rougeole et bien d’autres plutôt que d’incriminer, essentiellement, la baisse de la vaccination?
    Peut être existe t’il d’autres liens?

    – Un dépôt de plainte ayant été déjà déposé par Me Isabelle Felenbok un avocat de prisonniers de Fleury Mérogis: pour “TRAITEMENT INHUMAIN ET DEGRADANT” que le Peuple Français est entrain de subir, également!

    Faudra t’il qu’une énième Association voit le jour dans la défense de nos concitoyens du bas, par l’inaction des Politiques?

    Une facture bien plus colossale que les traitements de lutte inefficaces par insecticides!

    Tous les sites parcourus me donnent la conclusion suivante:
    -Depuis la suppression du pesticide DDT aux USA, la punaise de lit s’est propagée à travers l’Amérique en contaminant l’Europe Occidentale via les voyages.
    – Aucun insecticide n’en vient à bout, ne faisant que ralentir le phénomène
    – L’intervention de ces soit disant « exterminateurs », ne font avant intervention que très très rarement l’identification de l’espèce envahissante à combattre
    – Une étude génétique en cours suite à leur mutation constatée qui les rend résistantes aux insecticides et antibiotiques.
    – Certains agents pathogènes ont été retrouvés dans la punaise notamment l’ADN Hépatite B qui peut survivre deux semaines ainsi que la présence du VIH qui peut durer pendant quatre heures sans apporter la preuve de la contamination sur l’Homme (tout comme la bataille d’experts sur l’utilisation de certaines seringues à usages multiples !!!)

    Pourquoi a-t-on « oublié » cette étude de 1977 concluant à ceci :
    La punaise de lit doit être considéré comme un vecteur potentiel de l’hépatite-B du virus.
    L’hépatite B VIRUS EN punaises (Cimex hemipterus) DE SÉNÉGAL
    http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(77)92834-3/abstract

    – Un reportage diffusé sur la chaine Publique F2 au mois de juin de cette année, faisant allusion à la fin de celui-ci, dans l’utilisation d’appareil de chauffage montant à plus de 60° pour s’en débarrasser, sans que nous puissions avoir la certitude du bienfait.

    Par ailleurs :
    -une certaine espèce de punaises transmettant la maladie de « Chagas ». (très contagieuse de mère à enfant, transfusion, transplantation…) INCURABLE !
    En 2008, dans son dernier rapport hebdomadaire, l’INVS révèle la progression en France d’une maladie infectieuse grave, la trypanosomes humaine américaine, ou maladie de Chagas, transmise par un insecte d’Amérique latine.
    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/alerte-a-la-maladie-de-chagas-en-ile-de-france_15887/
    Maladie qui est la plus négligée, étant une infection chronique incurable, pouvant être invalidante et occasionnant plus de
    10 OOO morts annuellement.
    La phase chronique n’apparaissant que 10 à 20 ans après l’ « infection silencieuse »
    Des lésions irréversibles peuvent toucher le cœur, l’œsophage, le colon, et le système nerveux périphérique : 27% des personnes infectées souffrent de symptômes cardiaques (cardiopathies chroniques), qui peuvent conduire à la mort subite ; 6% des individus sont atteints de lésions chroniques de l’appareil digestif et 3% des personnes infectées ont des atteintes du système nerveux périphérique (troubles neurologiques).
    http://www.pasteur.fr/ip/easysite/pasteur/fr/presse/fiches-sur-les-maladies-infectieuses/maladie-de-chagas
    Durant cette même année plusieurs cas ont été recensés à Paris
    Cette autre punaise aurait elle suivi le même chemin « aérien » et se serait elle aussi disséminée un peu partout dans l’hexagone ?
    En France, il y a 157 000 personnes potentiellement exposées, (immigrants latino-américains, enfants adoptés ou nés en France de mères latino-américaines, Guyanais résidant en métropole, expatriés ou voyageurs ayant séjourné en zone d’endémie), 1 464 seraient infectés (extrêmes : 815-2619). Source 2008

    Sur cette même ville c’est le service municipal d’actions de salubrité et d’hygiène qui intervient (Plus de 600 interventions en 2010)
    Reportage sur France Info :
    http://www.france-info.com/chroniques-le-plus-france-info-2010-11-16-les-punaises-a-l-attaque-de-paris-497516-81-184.html
    On y apprend que depuis Novembre 2010 des Mairies Parisiennes ne feraient que ça !!!!

    Sans parler de Psychose ou de paranoïa, la réalité est là et bien là :
    – Les New Yorkais à force de laxisme se sont retrouvés avec 1 logement sur 15 infecté!
    Je noterais au passage que l’interdiction de l’utilisation du DDT aux USA date du début des années 70, coïncidant avec :
    – la recrudescence et l’envahissement de la punaise de lit aux USA et donc de l’Europe Occidentale;
    – que depuis la proportion d’infection nosocomiale provoquée par les SARM est passée de 2% en 1974, à 22% en 1995 et à 63% en 2004, précisent les CDC.
    – qu’une étude Canadienne aurait de forte présomption entre ces deux affaires (voir le lien plus haut)

    Voici les autres liens ayant servis à mon étude et aux débats qui devraient s’en suivre sur le sujet, à bras le corps coté Politique:

    1°) Les punaises de lit passent à l’attaque
    http://www.francesoir.fr/punaises-lit-passent-l%E2%80%99attaque-61070.html

    2°) 7°) Les reconnaitre
    http://www.punaise.info/

    3°) Démonstration en images :
    http://cote-d-azur.france3.fr/info/des-punaises-envahissent-le-centre-ville-70109065.html?onglet=videos&id-video=000300763_CAPP_Draguignandespunaisesenvahissentlaville_230820111840_F3

    4°) Mini reportage de 6 mn au Canada sur:
    http://www.psychomedia.qc.ca/environnement/2011-01-29/punaises-de-lit-prevention-traitement

    5°) Un autre sur: http://www.youtube.com/watch?v=pqctTzMsjTg&feature=player_embedded#!

    6°) Reportage sur F2: http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/les-punaises-de-lit-l%E2%80%99invasion-inevitable-9-juin-2011-3533.html

    7°) Une étude génétique pour s’en débarrasser :
    http://www.maxisciences.com/punaise-de-lit/punaises-de-lit-une-etude-genetique-pour-s-039-en-debarrasser_art11981.html

    8°) Pathogènes résistants, staphylocoques dorés
    http://www.punaise.info/actualite-1/punaisesdelitporteusesdepathogenesresistantsauxanti-biotiquesdestaphylocoquesdoressarmetdesenterocoquesfaecalis

    Et bien d’autres….

    Pourquoi donc attendre la fin de cette étude en 2013 que d’autres ont déjà effectué ? Une loi existe-t-elle ou va t’on en faire voter une pour que les Mairies, Office d’HLM, Propriétaires prennent à 100% les frais occasionnés par cette invasion des « punaises de lit » comme il existe la lutte contre les cafards, en HLM?

    Cordialement
    nenegigi
    .

  2. Reply
    antipunaises 5 septembre 2011 at 10 h 35 min

    Nenegigi, attention tout de même à ne pas tout mélanger et à tomber dans la paranoïa aiguë !

    Oui des scientifiques font de la recherche pour déterminer si les punaises de lit peuvent transmettre des maladies à l’homme, oui il semblerait qu’il y ait des risques mais pour le moment il n’y a aucune conclusion à ces études donc attendons qu’ils nous donnent des conclusions formelles avant de s’emballer.

  3. Reply
    nenegigi 30 septembre 2011 at 16 h 40 min

    Je suis fier de ma paranoia qui a permis d’eviter un empoisonnement massif lors du H1N1 dans mon combat via internet et mon carnet d’adresse comme des millions d’internautes l’ont fait!!!!

    En attendant personne ne prouve qu’elles sont inoffensives à 100%.

    Dans mon lieu de travail pour SDF, un usager qui a été piqué par les punaises a développé quelques jours plus tard le staphylocoque doré.
    Coincidence?
    Un autre c’est retrouvé avec la varicelle.Encore une coincidence.
    Dans le milieu caceral, la punaise de lit prend son pied comme le VIH!
    Toujours une coincidence?

    Des exemples à la pelle pour qui veut bien s’en donner la peine!

    Que deviennent les recherches de 1977?

    Ah oui j’oubliais: ce sont des africains qui étaient touchés .Alors…..

Leave a reply