Editor choice

Le ministère de la santé publie une lettre d’information sur les punaises de lit

Une lettre d’information sur les punaises de lit par le Ministère en charge de la santé.

Il était temps !

Aujourd’hui mardi 13 mars 2012, le Ministère en charge de la santé publie sur son site internet une lettre d’information sur les punaises de lit, sous la forme de questions/réponses, le tout rédigé en lien avec Pascal DELAUNAY, Entomologie-Parasitologie, Praticien Hospitalier au CHU de Nice.

Pour lire la lettre d’informations c’est ICI

User Rating: Be the first one!

Une question ?

Si vous souhaitez rentrer en contact avec un conseiller technico-commercial pour information complémentaire concernant votre problème d'infestation, deux possibilités :

2 Comments
  1. Reply
    brin 25 avril 2012 at 15 h 18 min

    Depuis 2010 nous menons une campagne d’information et sensibilisation sur le sujet jusqu’à lors tabou sur le chemin de Compostelle. Nous pensons que concernant les hébergements collectifs, l’article 61 du Règlement sanitaire ne permet pas toujours de juguler les infestations. En effet la responsabilité des maires est discutable, certains hébergements communaux étant parfois infestés , comment peuvent ils être à la fois juges et parties ?

    elisabeth Brin

  2. Reply
    Fernandez 15 mars 2017 at 6 h 27 min

    Bonjour,
    Je vis actuellement avec mon copain et nous attendons un enfant, depuis 2013 punaises de lit mais entre 2013 et mi 2016 rien puis La elles sont revenues . Nous avons fait une intervention en Novembre et La elles sont encore là et j’en ai marre je suis étudiante, mon copain travail mais nous n’allons pas à chaque fois vider nos comptes pour ces sales bêtes. Surtout que tout son immeuble est infecté à Garges et que limite je crois que nous sommes les seuls à vraiment traiter . Je suis à bout et avec un bebe qui arrive comment ne pas paniquer. Je voudrai savoir s’il n’y aurait pas d’autre recours et des aides pour vraiment se débarrasser de cette horreur.
    Cordialement

Leave a reply