Les allergies provoquées par les punaises de lit enfin expliquées ?

Jusqu’à présent, on sait que les punaises de lit ne transmettent pas de maladies. Toutefois, certaines personnes semblent être particulièrement sensibles à ces petites bêtes et finissent souvent par développer divers troubles de santé notamment des troubles psychologiques, des problèmes de peau assez graves, des démangeaisons incessantes voire même une réaction allergique.

traitement punaise de lit


En effet, les punaises de lit peuvent très bien provoquer des troubles graves et c’est généralement à cause de leurs piqures qui favorisent les démangeaisons et aussi des allergies pour les personnes les plus sensibles.

Toutefois, un autre élément vient appuyer les risques que représentent les punaises de lit et c’est principalement le fait qu’elles relâchent de l’histamine dans l’endroit qu’elles infestent.

Eh oui, il n’y a pas que les piqures des punaises de lit qui peuvent poser problèmes, puisque d’après les études menées par des chercheurs de l’université d’Etat de Caroline du Nord, les maisons qui sont envahies par ces petits insectes présentent un taux important de cette molécule, qui est connue pour être la cause des allergies.

allérgies punaises de lit.

Les punaises de lit relâchent de l’histamine

Etant avant des nuisibles, les punaises de lit sont actuellement considérées comme étant un problème de santé publique majeur. Eh oui, hormis les désagréments causés par leurs piqures, il est également connu que ces petites bêtes libèrent de l’histamine. Or, l’histamine, qui est une molécule de signalisation du système immunitaire, joue un rôle important dans l’apparition des allergies.

En plus de cela, cette molécule peut provoquer des démangeaisons, faire apparaitre des rougeurs sur la peau, mais surtout de favoriser les problèmes respiratoires.

D’après ce qui a été observé, les punaises de lit relâchent l’histamine grâce à leurs excréments ce qui fait que ces dernières peuvent donc être problématiques par le seul fait de leur présence, ce qui implique principalement de les traiter dès qu’on s’aperçoive qu’elles s’installent dans une maison.

L’histamine libérée par les punaises de lit persiste durant des mois

Il faut dire que ce sont les études réalisées par les chercheurs américains sur des logements infestés qui ont permis de démontrer la libération de cette molécule par les punaises de lit.

En effet, d’après ce qui a été observé et ce, en faisant des tests dans des maisons qui sont envahies par ces petites bêtes et en les comparant avec d’autres qui ne sont pas infestées, les chercheurs ont pu déterminé que le taux d’histamine présent dans celles où l’on trouve des insectes suceurs de sang est assez important.

En plus de cela, cette molécule semble persister plusieurs mois après qu’un traitement contre les punaises de lit a été réalisé, ce qui explique encore une fois les potentiels dangers que présentent ces dernières.

Une question ?

Si vous souhaitez rentrer en contact avec un conseiller technico-commercial pour information complémentaire concernant votre problème d'infestation, deux possibilités :

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply