Confinement et nuisibles : les rues, les écoles et les entreprises vides en sont envahies

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Effectivement, à cause de la menace générée par le Covid-19, qui est la maladie causée par le coronavirus SARS-CoV-2, la plupart des pays dont la France ont dû adopter des mesures strictes, notamment la mise en œuvre d’une stratégie de confinement qui oblige la population à se cloitrer et de ce fait de ne pas circuler.

traitement punaise de lit


Cependant, il faut dire que cette mesure n’est pas sans conséquences, car en laissant les rues désertes ainsi que les parcs, les écoles ou aussi les différentes entreprises et usines, certains nuisibles ont commencé à sortir et donc de profiter de la plupart des environnements urbains dépourvus de leurs habitants.

En effet, depuis que le confinement a été décrété, on peut dire que la nature a pris ses droits, mais pas de la bonne manière, car ce sont surtout les animaux considérés comme étant des nuisibles qui ont décidé de reconquérir des territoires dans lesquels ils ont été justement confinés à cause de l’activité humaine.

Des rats, des sangliers, des cafards et surtout des punaises de lit

A l’heure actuelle en France, de nombreux établissements ont dû fermer leur porte. Eh oui, les établissements scolaires, les diverses entreprises, les restaurants, les bars etc. ont tous dû être fermés et ce, afin de contenir la propagation du nouveau virus, mais aussi de protéger les gens qui se concentrent en masse dans ces derniers.

A cause de cela, de nombreux endroits sont pour ainsi dire déserts et c’est justement ce qui a causé l’apparition de plus en plus d’animaux comme les rats, les cafards, les oiseaux, les chenilles processionnaires voire même les sangliers, qui n’ont plus besoin de se cacher puisqu’ils ont la voie libre du fait que les humains doivent rester chez eux.

Toutefois, même en observant le confinement, les humains ne sont pas non plus épargnés par ces nuisibles car la plupart, notamment en France sont attaqués directement par les pires d’entre à savoir les punaises de lit.

Effectivement, également favorisée par le confinement, la recrudescence des punaises de lit se fait de plus en plus ressentir qu’il est même possible de dire qu’en ce moment, la situation concernant ces insectes parasites friands de sang n’a jamais été aussi désastreuse.

L’association Polleniz donne l’alerte quant à une probable prolifération de ces nuisibles

C’est Polleniz, l’association qui exerce dans les Pays de la Loire et qui est en charge de la protection du végétal et de l’environnement, qui a pu mettre en évidence cette situation qui implique l’augmentation des nuisibles dans l’environnement urbain.

En effet, en étant un organisme à vocation sanitaire et se spécialise de ce fait dans la surveillance, la prévention et la lutte contre les potentiels dangers sanitaires, dont les organismes nuisibles, Polleniz a voulu dénoncé cette situation et tire même la sonnette d’alarme en ce qui concerne les risques d’une prolifération à grande échelle de la population de ces nuisibles.

On peut dire que c’est tout à fait approprié car sans parler des différents animaux qui sortent sans craintes dans les rues, ce que vivent de plus en plus de ménages, principalement à cause de l’infestation des punaises de lit se présente comme étant l’exemple le plus probant de cette invasion des nuisibles. Eh oui, plusieurs plaintes sont actuellement reçues par la plupart des organismes qui se spécialisent dans la lutte contre les punaises de lit et ce dans plusieurs régions et grandes villes comme Marseille, la Haute-Vienne, le Havre etc.

Une question ?

Si vous souhaitez rentrer en contact avec un conseiller technico-commercial pour information complémentaire concernant votre problème d'infestation, deux possibilités :

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply