Rennes : une famille vit un véritable cauchemar à cause des punaises de lit

Il n’y a plus de doute, les punaises de lit prolifèrent de plus en plus et gagnent du terrain chaque jour, ce qui fait vivre un véritable cauchemar à de nombreuses familles. La preuve de cela est certainement ce que doit vivre la famille de Charlotte.

traitement punaise de lit


En effet, habitant dans le quartier de Blosne à Rennes, une famille composée de 4 personnes, dont Charlotte la mère de famille, son compagnon et leurs deux jeunes enfants font face depuis de nombreux mois  à une invasion incessante de punaises de lit, ces insectes qui se nourrissent essentiellement de sang et qui sont difficiles à déloger.

En effet, leur logement social a été grandement infesté et malgré les précautions que la famille a pris, comme le fait d’appliquer des méthodes de traitement contre les punaises de lit ou surtout aussi en mettant au courant le bailleur de leur appartement, ces insectes ont quand même pu proliférer et la vie de Charlotte et des autres membres de sa famille ont donc vu leur vie devenir impossible.

Les punaises de lit étaient déjà là avant leur déménagement

Actuellement, il existe une loi qui stipule que tout logement mis en location se doit d’être conforme à certaines règles et l’une d’elles affirme qu’il est interdit de loger ou de reloger quelqu’un dans un endroit qui sont envahi par des nuisibles, dont les punaises de lit.

Or, en ce qui concerne l’appartement de la famille qui est victime de ces petites bêtes, il a été découvert qu’Archipel Habitat, le bailleur social a entrepris un traitement contre ces dernières en 2018, mais il parait que cela n’aurait pas été concluant et que la famille de Charlotte y a emménagé en 2019.

Néanmoins, il faut aussi savoir que les punaises de lit peuvent survivre pendant à peu près 18 mois sans se nourrir, ce qui fait que le laps de temps a été trop court, ce qui a donc déclenché le calvaire que la famille a dû faire face jusqu’à présent.

Les insecticides chimiques ne peuvent pas être utilisés à cause de la santé la dernière fille de la famille

Même si la famille de Charlotte a cherché en vain à se débarrasser des punaises de lit, on peut dire que cela n’a toujours pas donné de résultat en ce moment. En effet, les malheureux locataires ont dû dépenser une fortune pour traiter ces insectes, mais rien n’y fait.

En plus de cela, à cause de la santé de leur fille de 17 mois qui souffre d’un handicap, il ne leur est pas possible de recourir à un traitement chimique et donc, la famille a dû chercher d’autres alternatives, notamment le traitement naturel.

Enfin, pour que cela puisse être efficace, il est primordial que tout l’immeuble soit traité de façon naturelle dans son ensemble et ce, d’après une entreprise que les locataires ont sollicité. Cependant, Archipel Habitat ne voit pas la situation de la même manière et a donc refuser la proposition, ce qui rend encore la vie de la famille encore plus difficile.

Une question ?

Si vous souhaitez rentrer en contact avec un conseiller technico-commercial pour information complémentaire concernant votre problème d'infestation, deux possibilités :

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply